Pas cher Viagra Féminin - Acheter Viagra Pour Femme! - Expédition Rapide - Paiement Sécurisé - Viagra Féminin En Ligne au meilleur prix!

La vitamine D et le cancer du sein : Une combinaison gagnante


Le cancer du sein est la forme de cancer féminin la plus répandue. Bien que les recherches et découvertes à ce sujet ont de beaucoup amélioré la chance de survie des patientes qui en sont infligées, le cancer reste une maladie mortelle. Malgré ce fait, les femmes à qui on diagnose un cancer du sein dépisté dès les premiers stades ont tout l’espoir possible de se voir guérir de cette maladie insidieuse.

On ne peut identifier de causes précises au cancer du sein cependant, il existe des facteurs de risque sur lesquels nous pouvons agir et d’autres qui sont immuables. Le vieillissement, l’hérédité, des menstruations précoces ou une ménopause tardive sont des facteurs inaltérables. Une grossesse tardive, l’obésité (le manque d’activité physique), la consommation d’alcool et de tabac sont pour leur part, variables et peuvent être changés pour diminuer les risques de la maladie.

La vitamine D et le cancer du seinUne étude française portant sur le cancer du sein et ayant porté sur des milliers de femmes âgées de 40 à 65 ans a démontré que la vitamine D qui est déjà connue pour ses bienfaits au niveau des os et du squelette, aurait aussi des propriétés anticancéreuses. En fait, les recherches préconisent qu’un taux élevé de vitamine D protègerait du cancer du sein. Le maintien d’un état nutritionnel en vitamine D dépend de nos sources alimentaires. On retrouve la vitamine D à son naturel dans les aliments tels les jaunes d’œufs, les huiles de foie de poisson et dans les poissons gras. Étant donné que nous ne consommons pas ces aliments quotidiennement, les aliments enrichis de vitamine D dont le lait, les boissons de soya, la margarine et le thon rouge amélioreraient notre apport quotidien de celle-ci.

Les scientifiques ont statué que les femmes qui avaient des taux de vitamine D les plus élevés voyaient leur risque de cancer du sein diminué de 25% alors que celles qui avaient une carence de vitamine D étaient désavantagées. Les femmes à risque de carence en vitamine D s’exposent peu au soleil et font peu d’activités à l’extérieur. Pourtant, une exposition au soleil de quinze minutes par jour suffit à combler nos besoins en vitamine D. Une façon plus facile de le faire est de prendre des suppléments de celui-ci mais suivant des conseils d’un professionnel de la santé.

Le dépistage précoce du cancer du sein réduit la probabilité de propagation de ce dernier et augmente considérablement les chances de guérison complète. La chirurgie, des traitements de radiothérapie et/ou de chimiothérapie sont nécessaire à la radiation de la maladie.

Il ne faut donc pas manquer de vitamine D car celle-ci peut atténuer les risques de cancer du sein et peut aussi freiner la progression de ce dernier si il survient. Cette vitamine est donc aussi importante dans le traitement que la prévention. Il s’agit d’adopter un mode de vie et une alimentation saine. Comme l’adage le dit si bien : « un corps sain dans un esprit sain ».