Pas cher Viagra Féminin - Acheter Viagra Pour Femme! - Expédition Rapide - Paiement Sécurisé - Viagra Féminin En Ligne au meilleur prix!

Combattre le syndrome prémenstruel - 7 aliments qu'il faut ajouter ou éviter à son menu


Le syndrome prémenstruel, communément appelé SPM, est un trouble qui affecte de nombreuses femmes. Ce syndrome est défini par un ensemble de symptômes tels que des ballonnements du ventre, une hypersensibilité des seins, une humeur changeante et manque de concentration entre autres. Si vous êtes parmi ces 90% de la population féminine qui est affectée par au moins un de ces symptômes, il y a des aliments que vous devriez manger – et certains que vous ne deviez pas manger pour aider à atténuer certains de ces derniers.

1. Aliment recommandé : Les pois chiches

Des recherches sur le sujet du SPM démontrent que les femmes tendent à avoir un niveau de zinc plus bas que la normal lors de leurs cycles menstruels. Les résultats de des études pourraient être liés au fait que ce minéral aide à contrôler le niveau d’hormones. Les pois chiches peuvent donc ramener le zinc à un taux plus élevé – voire normal. Une tasse de pois chiches cuits contient 17 pour cent de la quantité quotidienne recommandée de zinc. Ajouter des pois chiches dans les salades, soupes ou plats de riz pourrait vous évitez des maux de ventres désagréables.

2. Aliment à proscrire : La caféine et l’alcool 

syndrome prémenstruelLa caféine consommer de façon régulière est liée à l’irritabilité et l’insomnie. Pas étonnant qu’elle semble liée aux symptômes plus sévères du cycle menstruel. Pour ce qui est de l’alcool, des données démontrent clairement un lien entre une plus grande consommation d’alcool et un SPM d’une plus grande sévérité.

3. Aliment recommandé : Yogourt grec 

Les consommatrices de calcium souffrent en général moins du SPM. Des aliments riches en vitamine D et calcium sont bénéfiques dans le traitement du cycle prémenstruel. Il ne faut pas négliger les produits laitiers – les fromages, les boissons de soya enrichies sont des aliments que vous devez intégrer à votre alimentation dans cette période mensuelle.

4. Aliment a proscrire : Le sel 

Le sel est un aliment qui favorise la rétention d’eau, ce qui peut causer des ballonnements. On doit faire attention à la quantité de sel dans les aliments que l’on choisit. Il faut lire les étiquettes des aliments – plus particulièrement les aliments transformés et en conserve et, utiliser des assaisonnements de table sans sel.

5. Aliment recommandé : Le saumon 

Les femmes qui consomment plus de vitamine D souffrent moins de divers symptômes prémenstruels. Les poissons gras tels que le saumon, sardines et maquereau sont indispensables à la synthèse des hormones. En salade, en tartare ou en plat principal il vous donnera ces vitamines en quantité quotidienne recommandée.

6. Aliment à proscrire : Le sucre ajoutée

Pour lutter contre la rétention d’eau il faut à tout prix éviter les desserts sucrés tels les pâtisseries, les biscuits et crèmes glacées. Ces aliments favorisent le stockage et la rétention d’eau – il faut privilégier les fruits cuits et les yogourts.

7. Aliment recommandé : L’épinard

L’épinard, ce légume à feuille verte ainsi que le haricot, la lentille, la noix et les autres fruits à coque constituent des aliments riches en magnésium. Le magnésium favorise la relaxation musculaire et stabilise les taux d’hormones.

Que l’on soit plus jeune ou plus âgée, chaque femme concernée par le SPM cherche à atténuer ses symptômes. L’alimentation est une façon facile et efficace pour nettement améliorer la situation. Un style de vie sain comprenant, le sport, le repos et une diète équilibrée aidera la femme à mieux gérer les symptômes du cycle prémenstruel.